Publier le : 31/05/19
Mission conjointe des Directions Générales du Conseil Congolais des Chargeurs et des Douanes et Droits Indirects à Anvers (Belgique) du 24 au 31 mai 2019

La Direction Générale du Conseil Congolais des Chargeurs (CCC) et la Direction Générale des Douanes et Droits Indirects (DGDDI) ont effectué du 24 au 31 mai 2019, une mission conjointe auprès de la société African DESK (mandataire du CCC chargé de la gestion du BESC). L’objectif visé de cette mission était d’analyser les conditions nécessaires d’interconnexion des systèmes (BESC) du CCC et Sydonia de la DGDDI. EXAMEN DES CONDITIONS D’INTERCONNEXION DES SYSTEMES BESC ET SYDONIA Deux (2) points ont fait l’objet de l’examen des conditions d’interconnexion des systèmes BESC et Sydonia. Les conditions d’amélioration du système en ligne chargé de gérer les Bordereaux Electroniques de Suivi de la Cargaison (BESC) en vue de l’interconnecter avec le système e-Douanes et Sydonia ; Les conditions de mise en place d’un système de Web Service comme protocole d’échange électronique des données. GAINS DES DEUX STRUCTURES A l’issue de la réalisation de ce projet, les deux structures bénéficieront des avantages ci-après : Le CCC :  La maitrise des statistiques réelles du commerce extérieur du Congo, du fait qu’il n’y aura plus de cargaisons débarquées ou embarquées sans BESC au Congo ;  La maîtrise des informations des cargaisons faisant l’objet des surestaries ainsi que des ventes aux enchères. La DGDDI :  La maîtrise des valeurs (des marchandises, fret, poids, volume, …) ;  La mise à disposition des pièces jointes (factures commerciales, fret, carte grise, …) ;  Les informations sur les ports, armateurs. Le Directeur Général du Conseil Congolais des Chargeurs a exprimé sa satisfaction et a insisté sur l’importance de ce projet commun en demandant à tous les participants de s’activer pour assurer sa mise en place effective dans un délai de trois (3) mois. A cette occasion, le Directeur Général des Douanes et Droits Indirects, a relevé l’intérêt pour sa structure d’exploiter à bon escient, les riches informations contenues dans le BESC. C’est ce qui justifie l’importance et l’urgence de l’interconnexion des systèmes d’informations des deux (2) structures.

Conseil Congolais des Chargeurs

Nos Partenaires



Notre newsletter

CONSEIL CONGOLAIS DES CHARGEURS, UN CHALLENGE AU QUOTIDIEN